Hans-Martin Bader
Luthier
Premier

« Dans mes violons, il n’y a pas que mon nom. Il y a un peu de moi-même. Et un peu de sueur aussi. La lutherie commence par un travail assez brut. »

Über

Né en Bavière, Hans-Martin Bader apprend la lutherie à l’Ecole Matthias Klotz, à Mittenwald. Il étudie le violon, le violoncelle et la guitare. Il obtient sa maîtrise de luthier en 1971 et ouvre son premier atelier de lutherie à Allaman avant de s’installer en 1982 à Premier, dans une ferme construite en 1814. C’est là qu’il exerce son art de la lutherie qu’il alterne avec les travaux de la terre.

« Lorsque je vivais dans la forêt, j’étais muet. Maintenant que je suis mort, j’ai de la voix et je chante. Inscription trouvée dans un violon ancien. »

La clientèle de Hans-Martin Bader s’étend bien au-delà des frontières du canton pour ses violons, altos, violoncelles et contrebasses fabriqués selon des gabarits anciens. En 2011, le livre Le luthier qui aimait la terre rend hommage à sa vie d’artisan d’art et de "paysan qui n’a pas de tracteur mais un cheval et qui n’a pas de frigo mais une bonne cave".

Mehr

Diplôme

1971 Maîtrise fédérale de luthier, Ecole Matthias Klotz

Liens

Youtube : Le luthier qui aimait la terre, textes de Patrick Rouyer, photos de Patrick Dutoit, Editions du Midi,  Lausanne 2011
https://www.youtube.com/watch?v=iTYuYqPJH1o

Payot
https://www.payot.ch/Detail/le_luthier_qui_aimait_la_terre-patrick_dutoit-9782970061342

Le violon et la terre, Val TV
http://valtv.ch/hans-martin-bader/

Teilnahme an ETAK

JEMA 2020 Vaud
JEMA 2018 Vaud
JEMA 2017 Vaud
JEMA 2016 Vaud


Kanton

Waadt


Kunsthandwerk


Bereich

Les métiers d'art de la facture instrumentale


Other

Zugänglich für Menschen mit eingeschränkter Mobilität

Erreichbar mit öffentlichen Verkehrsmitteln

Parkplätze in der Nähe


Adresse

Route de Vaulion 2
1324 Premier

Auf der Karte anzeigen
Reiseroute


Empfehlen



Hans-Martin Bader
Luthier
Premier

Über

« Dans mes violons, il n’y a pas que mon nom. Il y a un peu de moi-même. Et un peu de sueur aussi. La lutherie commence par un travail assez brut. »

Né en Bavière, Hans-Martin Bader apprend la lutherie à l’Ecole Matthias Klotz, à Mittenwald. Il étudie le violon, le violoncelle et la guitare. Il obtient sa maîtrise de luthier en 1971 et ouvre son premier atelier de lutherie à Allaman avant de s’installer en 1982 à Premier, dans une ferme construite en 1814. C’est là qu’il exerce son art de la lutherie qu’il alterne avec les travaux de la terre.

« Lorsque je vivais dans la forêt, j’étais muet. Maintenant que je suis mort, j’ai de la voix et je chante. Inscription trouvée dans un violon ancien. »

La clientèle de Hans-Martin Bader s’étend bien au-delà des frontières du canton pour ses violons, altos, violoncelles et contrebasses fabriqués selon des gabarits anciens. En 2011, le livre Le luthier qui aimait la terre rend hommage à sa vie d’artisan d’art et de "paysan qui n’a pas de tracteur mais un cheval et qui n’a pas de frigo mais une bonne cave".

Mehr

Diplôme

1971 Maîtrise fédérale de luthier, Ecole Matthias Klotz

Liens

Youtube : Le luthier qui aimait la terre, textes de Patrick Rouyer, photos de Patrick Dutoit, Editions du Midi,  Lausanne 2011
https://www.youtube.com/watch?v=iTYuYqPJH1o

Payot
https://www.payot.ch/Detail/le_luthier_qui_aimait_la_terre-patrick_dutoit-9782970061342

Le violon et la terre, Val TV
http://valtv.ch/hans-martin-bader/

Teilnahme an ETAK

JEMA 2020 Vaud
JEMA 2018 Vaud
JEMA 2017 Vaud
JEMA 2016 Vaud


Kanton

Waadt


Kunsthandwerk


Bereich

Les métiers d'art de la facture instrumentale


Other

Zugänglich für Menschen mit eingeschränkter Mobilität

Erreichbar mit öffentlichen Verkehrsmitteln

Parkplätze in der Nähe


Adresse

Route de Vaulion 2
1324 Premier

Auf der Karte anzeigen
Reiseroute


Empfehlen


JEMA

de