© Marcio Nunes

Marysa Ranzoni
Courtepointière
Vernier

« L’art délicat de la courtepointière »

À propos

Marysa Ranzoni a la couture dans le sang. A l’âge de 5-6 ans déjà, elle cousait avec sa grandmère dans son Tessin natal. Au moment de l’apprentissage, elle s’oriente naturellement vers la carrière de couturière mais, sur les conseils avisés de sa mère, Marysa Ranzoni explore le métier de courtepointière et se sent tout de suite dans son élément. Elle utilise encore aujourd’hui ses deux machines à coudre industrielles qui lui permettent de faire des finitions plus esthétiques. Elle participe à la transmission du métier de courtepointière en formant cinq apprenties dans son atelier. Son talent lui vaut le Prix de l’Artisanat de Genève en 2013.

Marysa Ranzoni travaille la matière dans son atelier de Vernier depuis une trentaine d’années. L’occasion de découvrir les facettes du métier de courtepointière, de la confection jusqu’à la pose des produits d’intérieur en tissus : rideaux, voilages, coussins, housses de literie, accessoires... A son plus grand bonheur, elle constate la multiplication des tissus disponibles sur le marché et les opportunités nouvelles pour son métier. Damas, toile de Jouy, satin, lin, velours, fausse fourrure… les matières n’ont plus de secrets pour la courtepointière !

© Marcio Nunes
© Marcio Nunes
Plus
2016 Artisan d'art 2016, JEMA Genève

Canton

Genève


Les métiers d'art

Courtepointier


Domaine

Les métiers d'art du textile


Autre

Entreprise formatrice


Adresse

Rue du Village 36
1214 Vernier

Voir sur la carte


Partager



Marysa Ranzoni
Courtepointière
Vernier

À propos

« L’art délicat de la courtepointière »

Marysa Ranzoni a la couture dans le sang. A l’âge de 5-6 ans déjà, elle cousait avec sa grandmère dans son Tessin natal. Au moment de l’apprentissage, elle s’oriente naturellement vers la carrière de couturière mais, sur les conseils avisés de sa mère, Marysa Ranzoni explore le métier de courtepointière et se sent tout de suite dans son élément. Elle utilise encore aujourd’hui ses deux machines à coudre industrielles qui lui permettent de faire des finitions plus esthétiques. Elle participe à la transmission du métier de courtepointière en formant cinq apprenties dans son atelier. Son talent lui vaut le Prix de l’Artisanat de Genève en 2013.

Marysa Ranzoni travaille la matière dans son atelier de Vernier depuis une trentaine d’années. L’occasion de découvrir les facettes du métier de courtepointière, de la confection jusqu’à la pose des produits d’intérieur en tissus : rideaux, voilages, coussins, housses de literie, accessoires... A son plus grand bonheur, elle constate la multiplication des tissus disponibles sur le marché et les opportunités nouvelles pour son métier. Damas, toile de Jouy, satin, lin, velours, fausse fourrure… les matières n’ont plus de secrets pour la courtepointière !

Plus

2016 Artisan d'art 2016, JEMA Genève

Canton

Genève


Les métiers d'art

Courtepointier


Domaine

Les métiers d'art du textile


Autre

Entreprise formatrice


Adresse

Rue du Village 36
1214 Vernier

Voir sur la carte


Partager


JEMA

fr