22/05/2017
Ancien, mais moderne

Steve Gaspoz, rédacteur en chef de Migros Magazine, le 22 mai 2017

Aujourd’hui, ce sont les entreprises technologiques qui donnent le ton. Chacune court derrière l’innovation de sorte à sortir le plus rapidement possible le produit le plus abouti au tarif le plus contenu. Parallèlement, la recherche de la plus grande efficacité, économique et technique, conduit à la disparition de foule de professions au profit des machines et robots, tandis que d’autres, nouvelles, voient sans cesse le jour.

A côté de cette frénésie industrielle, des secteurs disparus ou en voie de l’être reprennent des couleurs. Soit que la production en grande série n’ait pas de sens économiquement parlant, soit que l’authenticité et l’individualité soient privilégiées ou encore que rien ne puisse remplacer un savoir-faire acquis au terme de très longues années d’expérience. C’est ainsi que certains artisanats et les métiers d’art en général (lire notre sujet en page 14) connaissent un regain d’activité.

Au Brassus, par exemple, Laurent Golay s’est lancé dans la confection de skates individualisés. Rien à voir donc avec la classique planche à roulettes fabriquée à la chaîne dans des usines asiatiques. Chez lui, tout est manuel, mais en plus le client dispose d’une personnalisation dont les limites sont sa créativité et son porte-monnaie, même la marqueterie figure au programme.

Ma génération a accompagné l’avènement de la technologie et du plastique roi. Celle d’aujourd’hui connaîtra peut-être un équilibre entre la quantité et l’individualité, entre la technologie et les savoir-faire. Autrement dit : des objets avec une fonction, mais aussi une âme.

Voir

04/05/2017
Métiers rares, métiers d'art

Bella Vita, mai 2017

Ce sont des professions qui remontent souvent à plusieurs siècles et que l’industrialisation puis l’ère du numérique avaient, croyait-on, rendues obsolètes. Pourtant, les métiers d’art reviennent petit à petit sur le devant de la scène et nous disent beaucoup sur notre rapport à la consommation.

Savoir faire. Voilà deux mots qui reflètent à merveille le travail des artisans d’art. Dépositaires d’une tradition séculaire, ils savent travailler la matière, la transformer et la sublimer pour en faire un objet utile et beau à la fois. Joignez ces deux verbes d’un trait d’union, et vous obtiendrez le mot clé par excellence pour définir le cœur même de leur métier: leur connaissance et leur créativité, innées ou acquises, qui font de leurs produits des pièces uniques et de chacun de leurs gestes des petits bouts de patrimoine immatériel.



télécharger

16/04/2017
Les néo-artisans font le printemps

Paris Match, le 16 avril 2017, texte Sixtine Dubly

Créatif, autonome et local, l’artisanat, comme la cuisine, fait appel aux sens, au beau geste et à l’instant présent. Délaissant l’ordinateur pour l’établi, les Français sont de plus en plus attirés par ces métiers et les reconversions sont nombreuses. La querelle entre les intellos et les manuels s’estompe, ils se réconcilient !

télécharger
Voir

03/04/2017
24 heures - Fréquentation stable des Métiers d'art

3 avril 2017, texte de E. L. B.

Compte rendu de la quatrième édition des Journées Européennes des Métiers d'Art vaudoises. Les six artisans installés au château de Nyon ont notamment attiré plus de 800 personnes.

télécharger

03/04/2017
La Liberté - A l'oeuvre, les artisans ont partagé leur passion avec le public

3 avril 2017, ATS

Métiers d'art » Les journées européennes des métiers d'art se tenaient jusqu'à hier dans les cantons de Vaud et Genève. Un millésime 2017 qui «a conquis» le public vaudois.A Genève, le succès était également au rendez-vous avec près de 9000 visites dans 28 lieux.

télécharger

03/04/2017
La Côte - La Journée des Métiers d'Art en image

3 avril 2017, par Sigfredo Haro et Cédric Sandoz

Des gestes d’antan qui attisent les curiosités en image à consulter.

télécharger

02/04/2017
Les Journées des métiers d’art attirent les foules

Tribune de Genève, le 2 avril 2017, texte Muriel Grand

Reportage - Ce week-end, des milliers de Genevois ont découvert le savoir-faire des artisans. Les Journées Européennes des Métiers d'Art. Les JEMA ont été instaurées pour faire découvrir les savoir-faire des artisans d'art en Europe.

Diaporama : 29 images

télécharger
Voir

02/04/2017
Le « fait main », ou le « bel ouvrage », fait encore et toujours recette

BIC, le 2 avril 2017

Organisées pour la quatrième fois dans le canton, les Journées Européennes des Métiers d’Art (JEMA) ont à nouveau attiré un large public de curieux ou d’amateurs. Les rencontres (avec ou sans inscription) et le programme de ce millésime ont conquis les visiteurs. Le « fait main », ou le « bel ouvrage », fait encore et toujours recette. Si admirer un objet de belle facture et à l’exécution irréprochable ne laisse pas indifférent, avoir l’opportunité d’assister à sa fabrication est une expérience unique. Un public nombreux a pu le constater ce week-end en prenant part aux JEMA 2017.

Voir

31/03/2017
Taxidermiste, entre polyvalence et respect animalier

La Télé, le 31 mars 2017

Dans le cadre des Journées européennes des métiers d'art, nous avons été à la rencontre du taxidermiste du Musée cantonal de zoologie.

télécharger
Voir

31/03/2017
Vaud et Genève - Les métiers rares sous le feu des projecteurs ce week-end

Le Nouvelliste, le 31 mars 2017, texte et photo ATS

Art et artisanat - Les journées européennes des métiers d'art se tiendront ce week-end dans les cantons de Vaud et Genève. Plus d'une centaine d'artisans et d'écoles présenteront leur travail au public.

télécharger
Voir

30/03/2017
La Côte - Le sellier, dur au cuir et cousu main

30 mars 2017, texte de Didier Sandoz, photographie de Sigfredo Haro

Olivier de Mestral a renoncé à une carrière bancaire pour travailler peaux et boucles. Il dévoile son activité lors des Journées des métiers d’art.

Une partie de sa famille a fait carrière dans le droit et la justice. Lui, il avait initialement choisi la voie de la banque et de la gestion de patrimoine. Mais ce qui attire et fascine vraiment Olivier de Mestral depuis son plus jeune âge, c’est surtout le cuir. Les remous bancaires de la dernière décennie ont fini par décider celui qui n’affiche pas encore 40 ans à faire de sa passion sa profession.

télécharger

30/03/2017
Tribune de Genève - Les métiers d’art s’offrent en spectacle - De vendredi à dimanche, Genève met ses artisans à l’honneur. Succès assuré.

texte Muriel Grand, photo Label Genève

Tout le week-end, le public genevois pourra admirer la précision des gestes des artisans d’art, lors de visites et de démonstrations.

Pour les Genevois, c’est rapidement devenu un rendez-vous printanier incontournable. Les très courues Journées européennes des métiers d’art tiennent leur édition 2017 ce week-end. Dans le secret des ateliers, on y découvrira notamment les métiers méconnus de perruquier, peintre en décor, tapissier, costumière, doreuse, restaurateur de livres ou de peintures, taxidermiste…


télécharger
Voir

Actualités

© Loewe Foundation

Loewe Craft Prize 2nd edition

Voir
© Museo Bagatti Valsecchi

Milano - Le mani intelligenti: i mestieri d’arte - Ciclo di appuntamenti

Voir
© Osservatorio dei Mestieri d'Arte

Firenze - Contest Venti>Quaranta 2017 – IV edizione

Voir

Kunsthandwerk in urbanen Zentren / L'artisanat d’art dans des centres urbains

Voir
fr