17/10/2016
Pour les jeunes diplômés, la tentation des métiers manuels. Selon une enquête menée en France par l'Association pour l’emploi des cadres (APEC) publiée en 2015, 14 % des jeunes diplômés de niveau bac +5 ou plus se sont finalement réorientés dans les deux

Source : Le Monde.fr, 17 octobre 2016

Ce changement tardif d'orientation peut s'expliquer par un ensemble de facteurs : la pression parentale pour exercer un métier spécifique ou faire de longues études, un manque d'information concernant toutes les filières et métiers existants ou encore une désillusion au moment d'entrer dans le monde du travail. Dans de nombreux cas, ces jeunes se tournent finalement vers le métier manuel qu'ils ont toujours souhaité exercer. « Il y a encore un état d’esprit très français qui oppose le travail intellectuel et le travail manuel, alors que les deux se conjuguent sans cesse dans le travail des artisans », précise François Moutot, directeur de l’Assemblée permanente des chambres de métiers et de l’artisanat (APCMA).

Voir

07/07/2016
Ropraz - Le monde de l’artisan : Vincent Desmeules, ferronnier d’art

Le Courrier, Nathalie Michlig, 7 juillet 2016

La Forge de Ropraz, sise à l’entrée du village, existe depuis plusieurs décennies. En ses murs y émane une ambiance d’un autre temps : un feu qui crépite dans l’âtre, des murs patinés par la fumée ; suspendus comme jadis, des outils et des accessoires du début du 20e siècle, un téléphone mural… C’est aux côtés de son père, agriculteur à Carrouge, que Vincent Desmeules a connu cette forge. Tous deux, en tracteur, y venaient pour faire réparer les outils de la ferme. A cette époque, la Forge de Ropraz était entre les mains de feu Camille Porchet. Après un apprentissage de serrurier/constructeur à Moudon, puis de ferronnerie à Fribourg et une formation de constructeur métallique, il installa son atelier à Renens. Dès 1997, Vincent Desmeules se mit à son compte. En 2004, il reprit la location de la forge à feu M. Brossi.


Voir

01/07/2016
Les pouvoirs publics font un pas pour soutenir les métiers d'art

Source : Entreprise Romande, 1er juillet 2016, Texte : Flavia Giovannelli, Photo : Luca Fascini

Fin mai dernier, la Ville et le canton de Genève, les cantons de Vaud, de Neuchâtel et du Jura annonçaient la création de l'ASMA (Association suisse des métiers d'art).

télécharger

01/07/2016
Point fort : les métiers d'art seront mieux soutenus

Entreprise romande, 1er juillet 2016, texte Flavia Giovannelli

En investissant près de cent millions de francs pour la construction de son ambitieux projet de Campus Genevois de la Haute Horlogerie (CGHH), qui occupe près de 30000 m2 à Meyrin et qui est labellisé Mynergie, le groupe Richemont a fait mieux que prouver son attachement pour le canton et pour la Suisse. Il mise sur le futur, en renforçant la formation. Notamment celle, outre les filières classiques d’horlogerie ou de microtechnique, des fameux métiers d'art, qui représentent l’une des valeurs ajoutées parmi les plus cotées de cette industrie.


28/05/2016
Les cantons veulent sauver les métiers d’art

Les cantons veulent sauver les métiers d’art

Voir

27/05/2016
Création de l'Association suisse des métiers d'art

Source : RFJ

Soutenir les métiers d'art. Le canton du Jura représenté par le ministre Martial Courtet, la Ville et le canton de Genève, le canton de Vaud et le canton de Neuchâtel se sont engagés vendredi à soutenir le secteur de l'artisanat d'art en créant l'Association suisse des métiers d'art (ASMA). Cette démarche vise à renforcer la coordination des Journées Européennes des Métiers d'Art (JEMA) en Suisse et à préserver et promouvoir ces professions sur le plan national. /comm+emu

Voir

27/05/2016
Création de l'association suisse des métiers d'art: la déclaration de Sami Kanaan, Conseiller adm. (GE)

Interview dans le 12h45, RTS de Sami Kanaan, Conseiller adm. (GE)

Voir

27/05/2016
Naissance d'une association en faveur de l'artisanat d'art

Source : swissinfo.ch

Les cantons de Genève, de Vaud, de Neuchâtel et du Jura regroupent leurs forces pour défendre l'artisanat d'art. Ils ont fondé vendredi une association dont la mission sera de valoriser ces métiers souvent peu visibles.

Voir

27/05/2016
Les métiers d’art ont leur association suisse, pour mieux les mettre en valeur

Source : 24 heures

Patrimoine Un groupe intercantonal s'est crée afin de défendre, valoriser et encourager ces professions méconnues.

Voir

27/05/2016
Les cantons romands s’unissent pour valoriser l’artisanat d’art

Source : One FM

Les cantons de Genève, de Vaud, de Neuchâtel et du Jura regroupent leurs forces pour défendre l’artisanat d’art.

Voir

27/05/2016
Quatre cantons s’associent pour promouvoir les artisans

Le Temps, le 27 mai 2016, texte Laure Lugon

Genève, Vaud, Jura et Neuchâtel ont fondé une association. Elle se promet de défendre et de valoriser les métiers d’art en facilitant la formation des jeunes.


télécharger
Voir

19/04/2016
Immersion dans l'antre des artisans

La Région Nord Vaudois, 19 avril 2016, Texte : COM, Photos : DR

Près de 3800 personnes ont profité du week-end dernier pour participer à la troisième édition des Journées Européennes des Métiers d'Art. Plusieurs ateliers régionaux ont ouvert leurs portes à cette occasion.


Actualités

Laurent Barotte est lauréat du prestigieux Prix Gaïa

Voir
20220826-formation-medias-sociaux-a-wgr   © WGR

Journée « Artisanes, artisans et réseaux sociaux »

Voir
  © Théo Chavaillaz - RTS

On en parle - L'unique tonnelier de Suisse romande

Voir

Melting Pot - Congrès AIC Genève

Voir
fr